Paroles de nano-builder : Christopher Tan

Christopher Tan est un « brick artist » nanoblock reconnu mondialement basé en Malaisie. Depuis 2011, il a créé plus de 300 designs. D’architecte logiciel à photographe, il devient pour notre plus grand plaisir un brick artist qui réunit autour de lui une communauté de fidèles du petit bloc et expose ses œuvres dans plusieurs pays à travers le monde.  

Christopher Tan

Bonjour Christopher, pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis un geek passionné, donc je peux parler à un ordinateur dans une multitude de langages… Hahaa… Je suis aussi carnivore, j’adore la viande grillée… Hahahaa… J’adore tout ce qui se fait au barbecue ou qui se grille !

Vous avez commencé à construire des nanoblock en 2011. Qu’est-ce qui vous a amené à cette passion ?

J’ai toujours aimé construire des choses, donc quand j’ai connu nanoblock en 2011, j’en suis naturellement tombé amoureux.

Vous êtes un « brick artist », pouvez-vous nous en dire plus ?

J’utilise les nanoblock pour créer mes œuvres d’art, d’où le terme de « brick artist ». Je me vois plus comme un sculpteur, à l’exception que j’utilise des nanoblock comme matière première pour m’exprimer.

Vous avez réalisé plus de 300 designs en nanoblock, quelles ont été les plus difficiles à réaliser ?

Ça dépend de la définition du terme difficulté … Haha… Parfois pour créer de petits objets en utilisant très peu de blocs, je dois vraiment me casser la tête pour réussir à capturer l’essence de ce que je crée, comme il est impossible de reproduire tous les petits détails.

De même, quand je construis de grands modèles, il y a un autre type de difficulté, celle de reproduire les plus petits détails aussi précisément que possible. Le Trophée de la Coupe du monde en taille réelle que j’ai réalisé entre dans cette catégorie. Il m’a fallu près de 70 heures pour le terminer.

coupe du monde de football en nanoblock

Quelles sont vos sources d’inspiration quand vous créez un nouveau modèle ?

Habituellement, quand je crée de nouveaux modèles, ce sont généralement des choses que j’aime. J’ai construit de nombreux personnages célèbres issus du monde du cinéma et de l’animation, je regarde beaucoup de films et je suis un grand fan de Pixar.

J’aime aussi construire des pièces extraordinaires d’architectures, comme la Muraille de Chine. Je vais construire tout ce qui me fascine.

muraille de chine nanoblock

Avant de construire un nanoblock, faites-vous une esquisse ou utilisez-vous directement votre imagination ?

Ça dépend ce que je construis, mais en général, je commence par chercher des photos de l’objet sous différents angles que je cherche à reproduire. De cette façon, je peux avoir une bonne visualisation mentale de la forme en 3D. Après ça, je commence directement à construire.

Cependant, si je dois construire un modèle à l’échelle exacte, comme la Cathédrale métropolitaine de São Paulo par exemple, j’essaierai aussi de trouver les plans ou au moins les mesures du bâtiment. Je ferai ensuite une esquisse de mon modèle réduit et utiliserai une calculatrice pour mettre à l’échelle les mesures avec le même ratio. Cela permettra d’assurer que mon design est une maquette précise.

Quel est le point fort de nanoblock pour vous ?

Ce que j’aime vraiment dans le nanoblock, c’est que les blocs sont vraiment petits, ce qui permet de construire des modèles détaillés de toutes les choses que je peux imaginer. Il n’y a pas de limite à la construction. Si on peut l’imaginer, on peut le construire.

Avez-vous une astuce à donner aux brick artistes débutants?

Soyez patients ! Quand on construit des nanoblock, cela peut-être frustrant à cause de la taille des blocs et certains designs peuvent être difficiles à construire à cause de leur fragilité. Mais si vous êtes patients, vous atteindrez votre objectif.

Un dernier conseil pour les fans de nanoblock français ?

Amusez-vous et continuez de construire ! Haha…

Retrouvez l’ensemble des création de Christopher Than sur sa page Facebook ou sur son site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>